Vous êtes ici : Accueil > Des élèves au micro > Loiret (45) > Collège Aristide Bruant de Courtenay > « S’engager pour libérer la France »
Publié : 17 mai

« S’engager pour libérer la France »

Présentation du document sonore produit pour le Concours National de la Résistance et de la Déportation de 2018.

En raison du rôle de la radio comme moyen de communication privilégié par les hommes et les femmes qui se sont engagés dans la résistance pour libérer la France, nous avons décidé de préparer comme travail collectif une émission de radio.
Ce travail a été celui des classes de 3A de 3C et a été mené conjointement en Histoire avec M. et Mme Pensart leurs professeurs et en Français avec M. Rolley dans le cadre d’un EPI (enseignement pratique interdisciplinaire).
Ce travail se décompose en trois temps :
- Une introduction présente le sujet et est animée par les élèves.
- L’interview de M.Jacheet, délégué départemental de la France libre et de Mme Loche, médiatrice culturelle au musée départemental de Lorris lors de la visite de ce lieu.
- La conclusion où les élèves tirent un bilan sur l’apport de ce travail pour leur propre enrichissement et pour la mémoire collective.

Écouter l’émission des 3°A

Écouter l’émission

Quelques enregistrements sonores ont été utilisés :
- Divers enregistrements pris dans la banque de sons gratuite : www.universal-soundbank.com :
Hymne national de la France, la Marseillaise, de Rouget de Lisle.
Radio TSF résistance messages codés 1944.
Lecture de l’appel du général De Gaulle du 18 juin 1940.
Discours radiodiffusé du maréchal Pétain, 17 juin 1940.
Appel du général De Gaulle, 22 juin 1940.
- La musique du Chant des Partisans d’Anna Marly sifflée.

Remerciements :
Les élèves et les professeurs remercient chaleureusement M. Jacheet et Mme Loche ainsi que tout le personnel du musée départemental de la Résistance et de la Déportation de Lorris pour leur aide dans la réalisation de ce projet.
Les deux classes ont été récompensées du 3e prix au niveau départemental dans la catégorie des devoirs collectifs.