Vous êtes ici : Accueil > Ressources webradio > Bon à savoir ! > Considérations « philosophiques »
Publié : 3 juin 2010

Considérations « philosophiques »

Le plus souvent, l’accès aux ressources audios et vidéos se fait à travers des
logiciels spécialisés que l’on désigne sous l’apellation de « lecteurs
multimédias ». Ces dernières années, ces logiciels ont gagné en richesse
fonctionnelle : certains sont devenus des plate-formes de concentration et
d’organisation des données multimédias, permettant la consitution de médiathèques numériques qui donnent accès à travers une même interface à des fichiers locaux (présents sur le disque dur de l’ordinateur de l’usager), et des ressources distantes (podcasts, flux webradios, musique ou vidéos en ligne, gratuites ou non).

Néanmoins, la montée en puissance de sites tels que DailyMotion, YouTube, Vimeo ou d’autres, a également donné l’habitude aux internautes d’accéder à du contenu multimédia directement depuis leurs navigateurs.

On peut estimer que les utilisateurs occasionnels n’utiliseront pas de logiciel
spécialisé, alors que les utilisateurs habitués ou avertis le feront. Il faut
donc garder à l’esprit ces différences de comportement si l’on veut maximiser
l’audience, compte tenu des contraintes qui se posent lorsqu’on souhaite donner la possibilité aux internautes d’accéder à la webradio directement depuis leurs navigateurs.

Cela dit, le recours au lecteur multimédia est certainement la solution la plus souple - et la plus valorisante, car (indirectement) la plus qualitative : le recours à un lecteur multimédia intégré à une page web impose la diffusion d’un flux webradio au format MP3, toujours de moins bonne qualité qu’un flux OGG à débit identique. Comme cette solution peut nécessiter l’installation d’un logiciel supplémentaire (nous recommandons VLC, cf §8 des considérations techniques), il convient, le cas échéant, de bien communiquer sur les conditions à réunir pour pouvoir profiter au mieux de l’émission.

Naturellement, il faut préparer et débuter la communication suffisamment à l’avance ! En effet, si au moment de se connecter au flux, les auditeurs découvrent qu’ils ne peuvent le lire car leur logiciel est incompatible, ils risquent de se sentir frustrés ! Dans le meilleur des cas, ils feront l’installation d’un logiciel adapté en urgence, et prendront l’émission en retard, ce qui n’est jamais agréable. Dans le pire, il abandonneront, tout simplement...


Contrat Creative Commons
Ce document, réalisé par la Mission Tice de l’académie d’Orléans-Tours est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l’Identique 3.0 Unported.